Les opportunités du nouveau règlement européen sur les engrais pour les secteurs de l'agriculture et des déchets

Dernière mise à jour le 02/02/2021 par Piero Mattirolo

La thématique de l'avenir des usines de biogaz agricoles est étroitement liée à la valorisation des sous-produits et déchets d'origine agroalimentaire. Les usines de biogaz construites dans le dernier 10 ans et financé en partie par des fonds publics, pour encourager le remplacement progressif des sources fossiles, ils sont un atout technologique et une source importante de durabilité économique pour les exploitations agricoles, cette, sans changements substantiels, ils pourraient être nourris avec la fraction organique des déchets solides municipaux (FORSU), réduire les coûts de gestion de la collecte sélective des déchets.

D'un autre côté, la valorisation des déchets organiques et le retour des nutriments dans le sol est un enjeu très important pour l'économie circulaire.

Le nouveau règlement européen sur les engrais a été motivé précisément par l'objectif de limiter ou, en perspective éliminer, l'utilisation d'engrais non renouvelables.

Dans le webinaire de jeudi 14 janvier nous parlerons des changements importants introduits par le nouveau règlement, qui sera opérationnel de moitié 2022 et les opportunités qui s'ouvrent à la fois au secteur agricole, que pour celui des déchets.